Thèse

Autorégulation dans un dispositif en ligne d’apprentissage : signes d’un apprenant opportuniste

  • Auteurs : C. Tempier ADDEO CREF
  • Directeur : B. Blandin CESI LINEACT
  • Encadrant : J. Peyrondet ADDEO ADDEO
  • Mots clés : Autoformation; autorégulation; apprentissage en ligne; socio-cognitivisme

L’objet de cette recherche est de décrire et de comprendre les comportements autorégulés de l’adulte apprenant dans un dispositif d’apprentissage en ligne. Le public de l’étude est constitué de 60 militants syndicaux en poste dans des entreprises privées et des institutions publiques. L’apprentissage en ligne est envisagé comme un processus où se déroule une autorégulation contextuelle. Nous faisons l’hypothèse que l’adoption d’un comportement autorégulé spécifique, issu d’une habileté opportuniste, favorise l’apprentissage. L’apprenant en responsabilité de sa formation est un sujet auteur, qui adopte une conduite vigilante dans les situations susceptibles de lui offrir des opportunités d’apprendre. Une approche socio-cognitiviste permet d’appréhender la nature du processus dynamique de l’apprentissage par l’étude des processus autorégulés de contrôle. Notre enquête (au travers d’un journal de bord, d’un guide d’entretien et d’un questionnaire sur l’autorégulation), révèle l’exercice de nouveaux modes d’autorégulation. L’apprenant, en saisissant les opportunités du temps et du lieu de l’apprentissage et en utilisant les ressources proposées, se prépare à penser en situation d’acte. Le comportement opportuniste (qui manifeste l’habileté de contrôle autorégulé pour l’appropriation des ressources) serait alors une disposition, une attitude de l’apprenance, nourrie du sentiment d’auto-efficacité et de croyances qui permettent d’agir.