Réseaux


Les réseaux de la recherche au sein d’IRISE sont nombreux, très proches des équipes dans les différents régions, soudés et compacts en ce qui qui concernent les groupes de travail locaux ou internationaux, et permettent d’assurer à la fois la pertinence des travaux de recherche quant à ses retombées socio-économiques et la qualité scientifique exigée grâce à un échange constant avec les communautés académiques.

Irise réseauxNous pouvons compter sur :

  • les branches industrielles
  • les pôles de compétitivité (Avénia, Aerospace Valley, EMC2, ITRANS, ENVIROBAT, AXELERA, Pôle Risques, MATERALIA, MOVEO, Cosmetic Valley, Cap Digital),
  • les clusters européens de l’aéronautique (Midlands Aerospace Alliance, Netherlands Aerospace Group, Swiss Aerospace cluster, Centre spatial de Liège, German Aerospace Academy)
  • les laboratoires académiques (Universités de Rouen et du Havre, réseau des INSA, réseau des Universités de Technologie, Université de Lorraine, Université de Nanterre)
  • les laboratoires des écoles d’Ingénieurs qui travaillent dans le domaine de l’innovation, conception, production (réseau Paris Tech, EBI, réseau des Ecoles Centrales, ESTIA, etc.)
  • les laboratoires européens (Universités de Portsmouth, Greenwich, Nottingham et Exeter, Chichester College au Royaume-Uni, Steinbeis Universität en Allemagne, Université de St Galle en Suisse, Université de Liège en Belgique), IMH (Institut de la Machine-outil, Espagne, pays basque)
  • les agences régionales de l’innovation

 

Pour retrouver le Cesi et ses partenaires, rendez-vous à la conférence ESTIA CONFERE 2013.

 

L'international

L’accompagnement des mutations industrielles est un domaine qui concerne, plus ou moins directement, tous les pays du globe quel que soit leur niveau de développement :

  • Les pays dits industrialisés, dont la plupart ont vu leur industrie s’échapper vers des pays à moindre coût de main d’œuvre peu qualifiée, ce que déplore actuellement la majorité des pays qui ont eu recours dans les années 80 à ce genre de pratiques.
  • Les pays dits en voie d’industrialisation, qu’ils soient proches de nous (pays de l’est de l’Europe) ou plus lointains tels l’Asie ou l’Amérique du Sud, qui sont en fait à un stade d’industrialisation quasiment aussi avancé que le nôtre et auxquels les mêmes problématiques vont se poser mais plus rapidement dus à l’accélération du rythme de l’économie mondiale.
  • Les pays en voie de développement, qui sont en attente de modèles et bonnes pratiques, et que nous nous devons également d’accompagner.

irise recherche à l'internationalQue ce soit au niveau de la performance industrielle ou de l’innovation organisationnelle l’intérêt est donc certain et nous permet de pouvoir établir de nombreux partenariats sur nos thématiques.

IRISE a déjà plusieurs projets avec ses voisins européens de niveau d’industrialisation comparable, Allemagne, Royaume-Uni, Suisse, Belgique, Hollande, et est en train d’établir des collaborations avec l’Amérique du Nord et le Maghreb.

Au-delà des travaux et projets de recherche auxquels participent conjointement nos chercheurs, IRISE a commencé à ou entamé les démarches nécessaires pour :

  • accueillir des doctorants de laboratoires étrangers,
  • accueillir des stagiaires des universités et organismes partenaires du Cesi,
  • s’impliquer activement dans le montage de programmes de recherche et transfert (Interreg IVA et B, appels à projets européens) et notamment le futur de la recherche européenne avec Horizon 2020,
  • publier conjointement dans des conférences ou journaux internationaux, notamment sur les aspects PLM (Product Lycle Cycle Management)
  • effectuer des missions formation/recherche à l’international, l’attractivité du groupe Cesi étant renforcée par le triangle formation-innovation-recherche, indissociables vis-à-vis des entreprises et inhérent au Cesi.

Projets européens en cours :